Bon, tout avait bien commencé et on s`est élancé dans les pistes avec une énergie fabuleuse… amenez-en des côtes!!! et oui  beaucoup de dénivellés mais des paysages qui eux aussi nous coupent le souffle.  La finale nous a quelque peu étourdit… quelques kms nous séparaient de Burg, notre camping mais ces 4 derniers kms grimpaient de façon incroyable alors nous les avons poussés jusqu`au sommet…hourra il était temps, le jour décline.   Mais bien sûr il en fallait un… le camping est en bas de l`autre côté de la montagne… Alors courage on reprend la descente… manque de freins arrière.  Ces derniers avaient chauffés, nous redescendons à pied sans le plaisir de la descente. Nous arrivons au village de Burg, cherchons une épicerie… rien!!! et rien pour Louis c`est un désastre… on se dirige vers le poste de pompiers qui heureusement terminaient leur journée… il n`y a plus rien à Burg, tout est fermé y compris le camping!!! tam taram tam tam… catastrophe mais heureusement, ils nous sauveront en nous guidant vers le village voisin où se trouve un restaurant et nous pouvons quand même camper, les douches fonctionnent… mais pour le moment… au resto ça presse d`autant plus que le ciel annonce un orage monstre.   4 km plus loin le resto… et l`orage mais nous sommes bénis des dieux, les proprios nous annoncent qu`ils viendront nous reconduire en camion avec le vélo au camping si le déluge ne s`arrête pas… nous soupons donc au sec et dans le plus grand bonheur au milieu de familles autrichiennes.  Nous entamons une petite conversation avec nos voisins de table que nous rencontrerons demain à Koszeg en Hongrie.  Voilà le déluge puis une accalmie, nous enfourchons notre vélo à 22h00 et retournons bravement au camping fermé… Nous sommes accueillis par deux membres de l`armée… petit questionnaire en règle… nous passons le test on nous laisse camper.  Mais l`orage décidemment éclate à nouveau, on dormira dans les douches des femmes!!! Quelle journée.

20160526_172732[1]