20160510_113354Sur la route de Mostar à Sarajevo…puis le pont Latin où François-Ferdinand et sa femme Sofia  que l`on voit ici à côté du Prince de Joliette furent assassinés par Gavrilo Princip ayant pour effet la triste guerre 1914-1918.20160511_152648

 

20160511_152032

http://https://youtu.be/eSMH4shTHMcNous quittons Mostar pour Sarajevo, la route serpente le long de  la rivière Neretva, toute bleutée, encaissée entre les montagnes enneigées.  Cette rivière traverse la Bosnie Herségovine et la Croatie après un trajet de 225 km pour enfin se jeter dans l`Adriatique.  Jablanica tout en bas nous a semblé un endroit fort agréable… prochain voyage!  Nous arrivons à Sarajevo et remontons le vélo pour se rendre à notre hôtel situé à 4 km de la gare.  Ici on traverse les voies ferrées… (4 en fait,) où nous  devons retirer les sacs et Louis, l`homme-fort, grimpe le vélo sur une courte mais très  forte pente, ouf!!!! Réussi…Allez hop, on dépose nos sacs et l`on repart de l` hôtel.   Nous prenons le tramway, un des premiers d`Europe d`ailleurs datant de 1885, dont certains wagons sont encore en opération.  C`est l`heure de pointe… Nous descendons dans la vieille ville et sommes transportés dans une toute autre civilisation… les odeurs de viande grillée, d`épices, les mosquées, la présence des montagnes tout autour… quel dépaysement et c`est justement l`heure du souper… Louis est heureux!!!! On s`attable pour un fabuleux repas de viande grillée à la manière des Bosniaques… Retour à l`hôtel en tramway bringuebalant… Le lendemain, visite des quartiers, le temps est maussade. Visiblement, la guerre s`est acharnée à y  laisser ses traces.  Nous longeons la Sniper alley et franchement, il n`y a aucun édifice qui ne soit criblé de balles… on en imagine la terreur qui devait y régner pendant 4 longues années sous les yeux de casques bleus… on aura notre leçon d`histoire en prenant un tour guidé.  Passage obligé dans le tunnel qui a permis dès 1993 l`évacuation d`une multitude d`enfants qui se sont retrouvés en Italie et même en Australie et le transport des vivres durant le reste du siège infernal. On y verra les cartes représentant les diverses factions, Sarajevo étant dans le fond d`une vallée, il n`y avait aucune issue.  Karadzic, chef de l`armée Serbo-bosniaques, vient d`être inculpé en mars dernier, de crimes contre l`humanité commis de 1992-1995: 100 000 morts dont 10 000 à Sarajevo et les 8000 musulmans de Srebrenica.  Mais où étions-nous???  Sur un autre fond de guerre , nous avons visité le tout petit musée racontant  l`assassinat de François Ferdinand d`Habsbourg et de sa femme Sofia par Gravilo Princip le long  du pont Latin et qui fût le point de départ de la première guerre mondiale qui se solda par plus de 9 millions de morts.  Certes le nom de Sarajevo se décline sur fond de grande tristesse mais on pense aussi aux jeux olympiques de 1984 qui nous avait tant réjoui.  Nous y avons assisté à un magnifique concert donné dans le hall de l`hôtel de ville,  édifice  austro-hongrois dessiné par le tchèque Parik construit en 1896 en seulement 4 ans mais dont on vient d`en terminer la restauration après 20 ans de travaux… Souvenir inoubliable, on voyait littéralement flotter les notes des 4 flûtistes…