On s`offre une chouette promenade sur la plage en se disant qu`on est pas mal chanceux…

On reprend donc l`autoroute assez zen… des tas de viaducs traversent les vallées quand ce ne sont pas d`innombrables tunnels.  La route est magnifique, à notre gauche la mer et à droite, une enfilade de collines pointues dont les pentes sont couvertes de vignes et d`oliviers.  Il y a des maisons,  des basiliques ou encore des tours accrochées à presque tous les sommets.  On reconnaît des résidus de déchets miniers tout comme à Thetford Mines ou Asbestos.

On contournera la péninsule Gargano, devenue parc en tournoyant sans fin à travers la montagne sur une minuscule route… (que je dis…).  On n`est pas sortis du bois mes amis!!! Les villages rencontrés sont haut perchés et leurs maisons toutes blanches sont toutes agglutinées les unes sur les autres… une vision impressionnante et cauchemardesque pour peu que nous voulions nous y aventurer… On croise Peschini et  finalement nous arrivons à Vieste où l`on   dormira face à la mer, sur un immense parking désert…